Waouhhhh cette période a été riche en émotions !

En cette période un peu spéciale, il n’a pas toujours été facile de garder ses équipes motivées. Baisse de l’activité, éloignement, baisse de moral…  Heureusement, le confinement a aussi donné lieu à de belles initiatives. Les entreprises ont redoublé d’inventivité pour garder le contact avec ses collaborateurs : apéros-Skype, pauses café virtuelles, partage d’expérience de confinement, challenges… Le team building n’a jamais autant été au cœur de nos préoccupations !

Le confinement, a également été l’occasion de briser les frontières entre perso et pro ; les enfants agrémentent les réunions Teams par leurs chants et cris (parfois un peu fort… mais c’est tellement mignon !), on découvre les intérieurs de chacun, les newsletters internes font la part belle aux recommandations pour occuper son temps pendant le confinement… Et ce n’est pas désagréable finalement de faire tomber les barrières et d’enfin prendre le temps d’en apprendre plus sur les collègues qui travaillent avec nous tous les jours !

Comment imaginer la reprise du travail après 2 mois de télétravail ou d’inactivité ?
Voici nos conseils pour garder vos équipes motivées après le confinement :

1. Marquer le coup en organisant un petit-déjeuner ou un goûter d’équipe
« Bienvenue chez vous », ça peut être votre slogan de reprise, pour prouver qu’on est aussi bien (voire mieux !) au bureau que chez soi dans son canapé. Et pour le prouver, organisez un petit-déjeuner convivial  dès la première semaine pour que tout le monde se retrouve, partage son expérience de confinement mais aussi ses idées pour relancer le business !
Le goûter fonctionne aussi, ça permet de « couper » l’après-midi et chacun peut ramener des crêpes, des gâteaux… Et si même après le confinement vous êtes toujours une quiche en cuisine ou si vous n’avez pas le temps de préparer un gâteau, il y a toujours Good Morning pour vous livrer de délicieuses gourmandises made in Ile-de-France !

2. Réinstaurer un bon rythme de travail de suite
Alors oui, le réveil à 6h30 va sûrement piquer au début, après un mois de grasses matinées (ou en tout cas de levers à 8h50 pour commencer à 9h, oui oui on vous connait !), mais mieux vaut se remettre directement dans le bain plutôt que de traîner des pieds à venir au travail, au risque de prendre de mauvaises habitudes ! Et on n’oublie pas de relancer les temps forts de la semaine, la revue des ventes du lundi matin, le kick-off matinal… indispensables pour rythmer les semaines de travail des équipes et communiquer sur les actions, projets et résultats de l’entreprise !

Organiser des déjeuners d’équipe
Chez certaines entreprises, c’est déjà une institution, mais chez d’autres moins – qu’on soit débordé, pris par une réunion à l’heure du déjeuner ou qu’on ne pense pas à solliciter ses collègues pour la pause dej, on finit par prendre son déjeuner en solo – et c’est dommage parce que le temps du déjeuner est une vraie opportunité de renforcer les relations avec ses collègues, ce qui en fin de compte rend la relation dans le travail plus fluide également. Si c’est trop compliqué de le faire tous les jours, pourquoi ne pas commencer par organiser un déjeuner d’équipe une fois par semaine ? Choisissez un jour, commandez un déjeuner pour tout le monde et partez ensemble en pause – le rituel deviendra peut-être quotidien… ou peut-être pas, mais une fois par semaine c’est mieux que rien !

Parce que la cohésion d’équipe, c’est important, faites-en un vrai sujet et profitez du confinement pour réinventer vos méthodes de team building et repartir sur de bonnes bases à la reprise !